Migraine et intestins

Mis à jour : 13 août 2020

De nombreuses personnes présentant des maladies inflammatoires de l'intestin (parfois non diagnostiquées) se plaignent également de migraines. La prévalence de cette dernière serait 2 fois plus élevée chez ce type de personne. Les mécanismes faisant le lien entre la migraine et les troubles intestinaux sont encore mal connus, mais certaines hypothèses ne sont pas à négliger...



La perméabilité intestinale en ligne de mire


Oui encore et toujours, en naturopathie on aime chercher la "cause de la cause". Et là encore, c'est l'intestin qui entre en jeu. Pourquoi ? Il a été étudié que l'augmentation de la perméabilité intestinale provoquait des réponses inflammatoires. Ces mêmes réponses peuvent également agir sur les récepteurs "nociceptifs" , des récepteurs sensoriels à la douleur, déclenchant ainsi la douleur migraineuse... Relation de cause à effet ?

De plus, l'intestin est reconnu comme étant "lieu de fabrication" de la sérotonine. Cette molécule de signalisation intervient dans les différentes fonction gastro-intestinales comme la sécrétion, les mouvements intestinaux nous permettant de digérer etc. Lorsque la sérotonine est produite en quantité insuffisante, diverses troubles peuvent apparaître, comme la migraine. Ce n'est pas pour rien d'ailleurs que de nombreux médicaments sérotoninergiques sont utilisés pour la prévenir et la traiter. Alors comment faire pour préserver son intestin et doper sa production de sérotonine ? Une recherche récente* à montré que certaines souches de probiotiques seraient susceptibles d'entretenir et renforcer la fonction de la barrière intestinale et favoriseraient la production de sérotonine (en modulant le métabolisme du tryptophane, son précurseur). Sur un échantillon de personnes souffrant de migraines épisodiques, la prise de probiotiques contenant 14 souches bactériennes, a significativement diminué la fréquence des crises, leur sévérité ainsi que la prise de médicaments...Pas mal non ? Bien sûr, il faudra être en mesure de déterminer si l'individu souffre de perméabilité intestinale et quelles souches lui seraient alors adaptées pour avoir une action efficace.

La migraine, une raison de plus de prendre soin de son intestin ? et bien oui et d'une manière générale je vous conseille d'être attentif aux dysfonctionnements de celui-ci, en bref, chouchoutez votre ventre, il vous le rendra ! ;-)

Cécile Briguet Naturopathe



*De Roos NM et al. "the effects of multispecies probiotic on migraine and markers of intestinal permeability-results of a randomized placebo-controlled study. Eur.J Clin Nutr. Dec, 2017 1455-1462



63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout