Lutter contre le stress : l'intérêt du magnésium et des vitamines B

Mis à jour : 13 août 2020

Très connu, le magnésium est le minéral prescrit en première intention en médecine allopathique en cas de stress et ou de fatigue. Comment fonctionne t-il ? Pourquoi est-il si important ? Je vous propose des éléments de réponses dans cet article.


La magnésium


Un stress ? Le magnésium sera très utile pour cette période de votre vie car c'est le minéral anti-stress par excellence. Sa présence est essentielle au bon fonctionnement des muscles, des artères et des cellules nerveuses. Il intervient également dans plus de 300 réactions enzymatiques, et sa présence est vitale pour le stockage et la libération de nos neurotransmetteurs. Un neurotransmetteur (ou neuromédiateur) est une molécule chimique qui assure la transmission des messages d'un neurone à l'autre, au niveau des synapses. La molécule libérée par un neurone lors d'une stimulation se fixe à un récepteur sur un autre neurone, ce qui entraîne la transmission de l'influx nerveux, ou à un récepteur sur une cellule cible, ce qui entraîne divers effets dans un organe. Ce sont l'adrénaline, la noradrénaline, la dopamine, la sérotonine... Le magnésium est donc un précurseur indispensable à la libération de ces messages, si celui ci vient à manquer, le signal est alors perturbé...On peut alors se sentir fatigué, démotivé, déprimé, irritable...parfois sans raisons évidentes. Physiquement, une carence en magnésium peut provoquer des maux de têtes, crampes musculaires, palpitations cardiaque, oppression thoracique etc...



Les "fuites" en magnésium


Plusieurs facteurs peuvent expliquer le manque de magnésium. Ils sont d’abord alimentaires. Si vous avez une alimentation trop acide et que votre corps est en déséquilibre acido-basique, vous risquez de vous trouver en situation de déficit en magnésium.

Si vous avez tendance à être stressé, sachez que vous consommez plus de magnésium. Et si votre stress devient chronique vous avez tout intérêt à augmenter vos apports en magnésium, voire à vous supplémenter. Certaines situations comme une opération chirurgicale, un accouchement, sont à l’origine d’un stress et d’une plus grande libération d’adrénaline qui peut épuiser les réserves en magnésium.

Le bruit chronique, la pollution favorisent la fuite de magnésium.

L’exercice physique intense notamment si les températures sont élevées s’accompagne d’une sur utilisation du magnésium.

L’âge est un facteur important. Le manque de magnésium est plus fréquent chez les personnes âgées et ce, pour plusieurs raisons : un régime alimentaire inapproprié, une absorption du magnésium moins efficace et une plus grande perte dans les selles et l’urine. Les femmes sont également plus touchées que les hommes.



Et les vitamines du groupe B ?


Comment se supplémenter efficacement ? bsorption optimale. Les vitamines du groupe B sont impliquées dans de nombreux mécanismes comme la production d'énergie, et jouent un rôle essentiel dans la synthèse des neuromédiateurs. (Là où le magnésium les libère...) Ces vitamines seront alors très utiles pour prévenir contre la fatigue intellectuelle. (étudiants, actifs, enfants, personnes âgées). Elles ne sont pas stockées par l'organisme en quantité suffisante, d'où l'intérêt d'une supplémentation. r


Comment se supplémenter efficacement ?


Le magnésium a la réputation de ne pas être toléré par tous le monde...! En cas d'intestins fragiles, on préféra les magnésiums de 3ème génération (les sels liposolubles), ils n'accélèront pas votre transit. Ce sont les bisglycinate, malate, glycérophosphate. En période de stress : prendre entre 600 et 900 mg par jour, répartis en trois prises, afin de rétablir l'équilibre, et durant une période allant de 4 à 6 semaines. En long cours : prendre entre 300 et 600 mg par jour, répartis en 2 prises, pendant 3 mois, à renouveler si besoin. Bien sûr, ces indications seront à affiner en fonction de votre âge, poids, taille etc... Sachez également que le magnésium est très intéressant pour nos enfants ! Problème de sommeil, hyperémotivité, manque de concentration, fatigue matinale...sont autant d'indicateurs qui peuvent vous faire penser que votre enfant est en carence.



Prenez soin de vous,


Cécile Briguet Naturopathe



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout