La respiration contre le stress et la douleur

Mis à jour : 13 août 2020

Respirer on le fait tous, c'est une fonction vitale. Mais savez-vous que notre respiration peut-être un véritable atout pour réduire notre stress dès lors que l'on en comprends les mécanismes ? Voyons ensemble en quoi la respiration peut-être un outil très précieux dans notre quotidien.


Se soigner par la respiration ?


Une idée qui peut paraître farfelue et simpliste, et pourtant, la respiration est un outil très précieux pour combattre le stress. N'oublions pas que le stress est le pourvoyeur ou l'accélérateur de toutes les pathologies chroniques dont nous souffrons. Il favorise l'inflammation, aggrave une endométriose, augmente le risque de cancer, de diabète, d'obésité ou de maladies cardiovasculaires. Le stress intensifie l'anxiété, cause des problèmes de sommeil, de la fatigue chronique, des dépressions et augmente le ressenti de la douleur. Le stress est très souvent à la racine de vos maux, il est donc primordial d'apprendre à le gérer correctement et ne pas négliger sa prise en charge.



Apprendre à respirer


Nous avons un avantage avec la respiration, car de toutes nos fonctions involontaires (digestion, battements du cœur, sécrétions hormonales, influx nerveux...), c'est la seule que nous pouvons influencer de façon consciente. Dès lors, en y mettant un peu de concentration et de ressenti, nous pouvons apprendre à mieux respirer afin d'en tirer tous les bénéfices. Il s'agit cependant d'un réel apprentissage, qui demande quelques efforts au début. Allonger ses inspirations et expirations, apprendre à mobiliser son abdomen, pratiquer la respiration complète...à force de pratique contrôler sa respiration devient de plus en plus aisé et vous permettra de ressentir plus rapidement les bienfaits. La respiration maîtrisée provoque une profonde relaxation mais elle favorise également les échanges gazeux à l'intérieur des poumons, le sang est mieux oxygéné, les déchets mieux éliminés. (Plus d'informations sur les poumons dans cet article)

Le yoga est une pratique qui permet l'apprentissage de la respiration, mais vous pouvez aussi l'apprendre avec votre thérapeute lors de séance de sophrologie par exemple.


La respiration ventrale


Que se passe t'il quand nous sommes en proie au stress ou à une douleur ? Seule notre cage thoracique est mise à contribution, d'où une sensation de souffle court, un emballement du coeur et une tension croissante dans les muscles.

Il est alors urgent de se calmer, et pour se faire, pratiquer une respiration par le ventre. Ce type de respiration fait travailler en douceur notre diaphragme et détend le plexus solaire (zone des émotions). Il permet également des détendre les viscères par un massage profond. Comment la pratiquer ? Installez-vous confortablement, allongé(e) ou assis(e) le droit bien droit. Placez vos mains ouvertes sur votre ventre, les pouces posés sur vos côtes les plus basses. Inspirez doucement en gonflant votre ventre comme un ballon, et dégonfler doucement votre ballon à l'expiration. Répétez l'exercice plusieurs fois jusqu'à une complète détente. Cet exercice sera la base parfaite pour pratiquer la "cohérence cardiaque" dont je vous parle en détails ici)


Prenez soin de vous,


Cécile Briguet Naturopathe



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout